lundi 10 octobre 2005

Thym, miel, disque dur, pays perdu etc...

Hier malade, grosse crève et début de bronchite: bu des infusions de thym/miel toute la journée + Rhin Advil à gogo, aujourd'hui ça va.
Grosse journée ce Lundi, répétition, derniers réglages, Raph' notre ingé son est arrivé en train avec Widy à 13H30.
Pat a récupéré le van, pas le grand luxe, location de dernière minute, j'ai eu mal au dos rien qu'en regardant les places du fond.
Derniers réglages, donc, grosses frayeurs, ordi qui plante (je suis quand même assez fier de faire planter le disque dur en lecture audio avec les vibrations du son de ma guitare, fier mais quand même emmerdé, obligé de mettre de la mousse SUR le powerbook pour amortir, mais du coup il a failli fondre)...Premier set raté, mais alors vraiment raté, deuxième très bien réussi...ça sent le danger, quasiment que des titres jamais joués sur scène, le public Espagnol va halluciner, ils ne vont quasiment rien connaître, le disque n'étant finalement pas encore sorti là-bas...Le danger, c'est bien mais ça fait flipper...Notre porte de sortie? Des reprises d'EXP prévues pour le rappel qui mettront tout le monde d'accord en cas de plantage sur le set de reprises...Mais non, ça va le faire...

Je viens de terminer mes bagages, comme à chaque fois je fais des petites listes de ce que je dois amener, demain matin je vérifierais une dernière fois...
Là, je vais me coller à deux ITWs par email pour des journaux Espagnols (el correo & el Mundo) envoyées en dernière minute par Green Ufos.

J'espère trouver des points internet pour connecter mon ordi et poster des photos sur le blog...Peut-être quelques connections wifi auxquelles se connecter en douce...Au pire, il y aura du texte depuis des cyber-cafés...

Toulouse Madrid
Madrid Barcelone
Barcelone Bilbao
Bilbao Toulouse

Appareil photo en charge
Ipod en charge aussi, blindé...

Dans la voiture ce soir :
Codeine, Rihanna, Kanye West.

quelques divx pour le camion:
Tarnation/Tristana/L'ange Exterminateur/Palindrome/

que du fun.

Hasta la vista.

PS:
Ce matin, dans la salle d'attente, chez le médecin, j'ai lu un papier hallucinant sur Pierre Jourde (auteur de 'La littérature sans estomac" pamphlet assez réussi, du moins assez jouissif à lire). Il a écrit un roman basé sur le village dont il est originaire ("Pays perdu" 2004) apparemment sans complaisance par rapport aux habitants de ce village, qui n'ont pas apprécié et qui l'ont accueilli cet été, lui, sa femme et ses 3 enfants-dont un bébé de 15 mois, alors qu'ils s'y rendaient en vacances. Accueil en forme d'embuscade puis d'émeute, obligés de s'enfuir, coups de poings, injures raciales envers ses enfants (sa femme est Antillaise), bris de vitre et blessure du bébé au visage. Bref, scénario à la "Délivrance". ça m'a fait froid dans le dos. D'après lui, ils n'ont retenu que les aspects négatifs de son récit. "La littérature sans estomac" avait suscité pas mal de haine dans le milieu Parisien, mais là, il a franchi une autre étape. Un procès est en cours, bref, de quoi se réconcilier avec ses origines...

Le récit ici
Un extrait ici

1 commentaire:

Ivan KP a dit…

Salut les français, de Capellades (Barcelona-Catalunya), je vous attend cet soir a Apolo, et on va voir si votre set c’est vraiment impactant et dur comme vous dise, j’espère que oui, chaque fois que je vais dans votre concert je sort excite comme un fou.
A cet soir. Ivan
(Excuse-moi pour mon français, mais il fait longtemps que je ne l’écris pas)