mardi 29 novembre 2005

Sans voix.

Pas tout à fait, je l'ai récupérée hier en fin de journée.
-"Papa, pourquoi tu parles comme ça?"
-"Ben parce que j'ai chanté trop fort".
Pas désagréable de chuchoter au milieu de ce bruit constant de conversations, de mots, de sons.
Je me sens observateur, je regarde la ville qui continue son train-train comme si de rien n'était.

2 commentaires:

caarl a dit…

Voila, je viens de tout lire depuis le début. Encore merci de nous faire partager vos bons (et mauvais) moments et peut etre à bientot sur scene (si vous tournez bien avec Alec Empire, vous ne passerez surement pas par Avignon comme vous l'avez fait)

km-exp a dit…

hello
merci
ben on va passer vers Marseille et Montpellier avec Alec Empire...